Loading...

La pose d’un parquet dans des pièces humides est-elle possible?

Il faut, de manière générale, tenir compte du fait qu’un parquet dans une pièce humide (par exemple salle de bains) représente un surcroît de travail et d’entretien. Il faut être plus attentif aux projections d’eau, à l’humidité de l’air, aux dilatations et aux tuilages.

Pour minimiser autant que possible les inévitables variations dimensionnelles, nous conseillons de conserver toute l’année durant un climat ambiant de 20°C et de 60% d’humidité relative de l’air. De plus, le choix d’essences présentant une faible propension au gonflement et au retrait et une faible vitesse d’équilibre du taux d’humidité (par exemple le chêne) représente un avantage.

Nous conseillons idéalement des produits à constitution multicouche (2 ou 3 couches). Comme traitement de surface, la finition huile naturelle Pro Vital finish présente des avantages. Il est de plus recommandable de poser devant la baignoire ou le bac de douche une ou deux rangées de carreaux / dalles de pierre pour les projections d’eau. La pose d’un parquet dans les douches n’est pas autorisée.

Après chaque utilisation de la pièce humide, il convient d’essuyer les éventuelles projections et flaques d’eau pour éviter les effets de la stagnation de celle-ci (risque de formation de taches et de tuilages). La salle de bains doit être ventilée régulièrement. Après chaque bain ou chaque douche, il est nécessaire d’aérer abondamment pour réguler le climat ambiant.

L’entretien doit être effectué en fonction des besoins et de la fréquence d’utilisation. Il s’agit ici du renouvellement de la couche de protection qui devrait intervenir lorsque l’eau ne perle plus de manière rapide mais commence à pénétrer dans la surface.

Grâce à un entretien régulier et aux précautions prises, il est possible d’éviter les taches d’eau et les modifications dimensionnelles dues aux variations de l’humidité du bois.